En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Accueil

Transi'marsh : l’expérimentation système portée par l’INRAE de Saint-Laurent-de-la-Prée

Dans la cadre de son programme d'expérimentation système Transi'marsh, la ferme expérimentale de Saint-Laurent-de-la-Prée fait l'objet depuis 2009 d'une transition agroécologique de son système de production. Cette expérimentation vise à construire "pas à pas" un système de polyculture-élevage bovin allaitant agroécologique, adapté aux contraintes du marais et qui souhaite rendre des services au territoire.

Transi'marsh : un « laboratoire à ciel ouvert » de la transition agro-écologique en marais pour les fermesde polyculture-élevage

Le collectif, composé des ingénieurs et des techniciens de l’unité, conçoit, expérimente et met au point, en l’améliorant petit à petit, un système de polyculture-élevage en marais. La démarche adoptée est celle de la méthode « pas à pas », en ce sens où le système agricole évolue petit à petit vers l’agro-écologie. Les principaux changements opérés de 2009 à 2017 ont consisté à accroître l’autonomie alimentaire du troupeau (Durant et al., 2020), à réduire l’usage des intrants et à réaliser des aménagements parcellaires ou paysagers favorables à la biodiversité sauvage mais aussi à la biodiversité dite « utile » (ex. auxiliaires de culture).

L’année 2017 a signé un nouveau tournant pour Transi’marsh. Nous avons en effet fait l’hypothèse que le passage en AB nous permettrait de revisiter la transition agro-écologique et en particulier la conciliation des objectifs de biodiversité, de qualité d’eau, de qualité des produits et de viabilité économique de la ferme. Ce passage constituait également un enjeu important pour l’Unité pour stimuler l’effort d’innovation autour de l’AB en marais, jusqu’à présent peu développée. Pour le collectif, cette phase de transition à l’AB a nécessité un apprentissage important du point de vue des pratiques. Cela a été aussi une source de renouvellement des partenariats agricoles autour de l’AB et auprès des autres partenaires du territoire (collectivités locales, associations, …) très demandeurs de références et de développement dans ce domaine. Transi’marsh bio a ainsi été « prototypé » avec l’appui des techniciens de la FRAB et de la d’Agriculture de Charente-Maritime1.



Présentation de la ferme



 (1) Mouchard, T. & Guérin, O. (2017). Conversion à l’agriculture biologique – Projections techniques et économiques. Rapport technique FRAB Nouvelle Aquitaine & Chambre d’Agriculture de Charente-Maritime. 19 p.

Transi'marsh : une approche originale de la conception collective innovante basée sur la logique de résultats

Aujourd’hui le collectif de la ferme expérimente prend un nouveau virage pour faire évoluer Transi’marsh et penser le système à l’horizon 2025. Il teste une nouvelle démarche de conception collective innovantebasée sur une logique de résultats. Cette démarche s’inspire des ateliers de conception de systèmes de culture2. Il s’agit de réaliser avec le collectif un diagnostic de situation, de formuler et d’inscrire une cible de conception caractérisée par des services à rendre. Pour chaque service retenu, et sur la base d’un partage de connaissances au sein du collectif, des niveaux de résultats attendus sont définis. Cette cible doit être à la fois ambitieuse et lointaine, mais considérée comme faisable.

Des tableaux de bord sont ensuite construits contribuant à définir (i) les états favorables à l’obtention de chaque résultat attendu et (ii) les combinaisons de pratiques à mettre en œuvre pour obtenir ces états. Dans ce processus, les tensions entre services sont considérées comme fécondes car elles sont utiles à la conception.

Au final, il s’agit de concevoir une cible de services et d’attendus afférents, que le collectif a choisi d’appeler « système cible », qui mette le système le moins en tension possible et qui lui assure une bonne cohérence. La mise en œuvre de cette démarche se fait elle aussi « pas à pas » et, outre le collectif de la ferme, engage des ateliers de conception avec les agriculteurs sur des attendus précis ou des restitutions aux acteurs locaux qui nourrissent les réflexions.

Une fois cette étape de conception du système cible terminé, c’est-à-dire les attendus bien identifiés et les tableaux de bord réalisés, il s’agit pour nous de le tester, c’est-à-dire d’observer non seulement les pratiques effectivement mises en place mais aussi les écarts aux attendus. Dans la mesure où les résultats attendus ne sont pas à la hauteur des services affichés dans le système cible, le système pourra être revu à chaque fois que cela semblera nécessaire, afin de parvenir à des résultats satisfaisants. Cette analyse des écarts sert de diagnostic in itinere. On observe les résultats pour développer nos connaissances et pour re-concevoir.

Ainsi les quatre services que nous voulons que Transi’marsh rende à l’horizon 2025 sont les suivants :

  1. Restaurer labiodiversité terrestre et aquatique, sauvage et domestique,
  2. Approvisionner en alimentation humaine de proximité avec une production plus importante de protéines végétales que de protéines animales, associée à de faibles consommations énergétiques et favoriser une consommation en circuit court,
  3. Contribuer à l’atténuation du changement climatique,
  4. Assurer la viabilité du système en réduisant ses coûts de production mais aussi en l’adaptant aux évolutions lentes (températures ou modification des régimes des pluies) liées au changement climatique.

(2) Guide Ateliers de conception de systèmes de culture. R. Reau, M. Cerf, C. Cros, C. Ferrane, M. Geloen, V. Lefevre, C. Pasquier, M-S. Petit, A. Schaub.

Site Transimarche1

A titre d’illustration, parmi les attendus de biodiversité correspondant au service 1, nous avons choisi un total de 11 taxons « cible » soit 8 espèces animales et 3 espèces de plantes (voir la vidéo « l’UE présente son approche de la biodiversité »). Ces espèces cibles correspondent à des espèces à enjeux de conservation ou/et à visée fonctionnelle, sont issues de plusieurs taxons couvrant la chaine trophique, intègrent nos compétences naturalistes internes et enfin, couvrent les différents milieux présents sur la ferme.

Site Transimarche2
Site Transimarche3

Pour chacun de ces taxons, nous avons réalisé collectivement un tableau de bord des habitats et des pratiques prometteuses. Un observatoire est en place sur la ferme depuis 2021 pour suivre les avancées de nos attendus et reboucler si besoin.

Transi’marsh, support d’essais analytiques

Transi’marsh constitue également un support d’expérimentations analytiques afin de parfaire nos connaissances sur des pratiques agricoles émergentes mais qui n’ont que peu été étudiées et approuvées ou à tester des processus biologiques/agronomiques encore mal connus.

Ces actions sont mises en œuvre sur une partie ou l’ensemble des surfaces de la ferme expérimentale et/ou sur la totalité ou une partie du troupeau.

Par exemple, les essais conduits dernièrement sur la ferme expérimentale ont concerné :

  • le sur-semis de légumineuses sur une prairie de fauche pour améliorer la qualité nutritive du foin,
  • une évaluation pluriannuelle de la production laitière de la vache Maraîchine,
  • l’utilisation du roseau commun (Phragmites australis) en litière pour le logement des vaches allaitantes en stabulation (plaquette « Roseau » 20203 et Durant et al., 20204),
  • les plantes compagnes des céréales,
  • l’abreuvement des vaches au pâturage dans le marais,
  • la faisabilité de l’intégration d’une ferme et de sa production de viande dans la restauration collective.

* * *

Transi’marsh présentation en vidéo

* * *

(3) Durant, D. & Tricheur, A. (2020). L’utilisation du Roseau commun en litière pour le logement des vaches allaitantes : aspects pratiques et économiques. Plaquette 4 p.

(4) Durant, D., Farruggia, A., Tricheur, A (2020). Utilization of common reed (Phragmites australis) as bedding for housed suckler cows: practical and economic aspects for farmers. Resources 9, 140, doi: 10.3390/resources9120140.