En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

INRAE - Unité de recherche pluridisciplinaire Prairies et Plantes fourragères

Soutenance de thèse de Simon Rouet

Mercredi 19 mai 2021 à 9h00

Modélisation de la phénologie reproductive du ray-grass anglais (Lolium perenne L.) : intégration des effets de l’environnement et de la diversité génétique sur les interactions entre morphogénèse végétative et induction florale

Encadrement: J.L. Durand et R. Barillot

strictement par visioconférence via Webex, à 9h00 au lien suivant https://univ-poitiers.webex.com/univ-poitiers/j.php?MTID=m2968c3f7dbbf64ee8a25e2575e9e4ecb

Pour l'obtention du titre de Docteur de l'Université de Poitiers

Résumé :

Chez les graminées pérennes, le développement reproducteur est un évènement phénologique majeur qui affecte le fonctionnement écologique et agronomique des prairies. L’influence des facteurs environnementaux et génétiques, ainsi que de leurs interactions, conduisent à une forte diversité phénotypique du développement reproducteur qui rend particulièrement complexe de prédire la phénologie du développement reproducteur des graminées pérennes pour une large gamme de conditions, génotypes et usages. Les modèles informatiques permettent potentiellement d’intégrer ces interactions et ainsi améliorer notre connaissance du développement reproducteur et notre capacité de prédiction. L’objectif de cette thèse est de créer un modèle informatique capable de simuler les effets des facteurs de l’environnement et de la diversité génétique sur des stades critiques de la phénologie reproductive du ray-grass anglais : induction florale et épiaison.

Le modèle L-GrassF établit explicitement une continuité entre le développement végétatif de la plante et son développement reproducteur. La croissance foliaire et le tallage sont décrits à l’échelle de la talle individuelle. L’induction florale est modélisée pour chaque talle en fonction des températures et des photopériodes perçues depuis leur initiation. Le modèle rend également compte de l’impact de l’induction florale sur la vitesse de croissance des feuilles et l’allongement des entrenœuds. Enfin, la date d’épiaison est une propriété émergente du modèle résultant de l’interaction entre la date d’induction florale et la morphogénèse.

Une expérimentation en conditions contrôlées sur trois variétés de ray-grass anglais a d’abord permis de tester des hypothèses de modélisation liées aux interactions entre morphogénèse végétative et date d’épiaison. Elle a également servi à l’identification de paramètres rendant compte de la diversité génétique interne aux variétés. Finalement, le modèle a été évalué sur sa capacité à simuler la variabilité de la date d’épiaison observée pour sept variétés de ray-grass anglais cultivées dans des environnements contrastés entre 2001 et 2017. Cette thèse a permis i) d’établir un état des lieux des connaissances existant sur le développement reproducteur des graminées pérennes ii) de valider la nécessité de prendre en compte les processus de morphogénèse pour prédire la date d’épiaison iii) de construire un outil de modélisation utilisable pour prédire la phénologie reproductive des graminées pérennes.

Consulter le diaporama

soutenance Simon Rouet